Une autre étape franchie pour le Projet du nouvel Hôpital Vaudreuil-Soulanges

Vaudreuil-Dorion, le 18 juillet 2018 - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, la députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, madame Lucie Charlebois, ainsi que la députée de Vaudreuil et whip adjointe du gouvernement, madame Marie-Claude Nichols, ont annoncé qu’un avis d’expropriation a été autorisé afin que le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSS) devienne officiellement propriétaire de l’ensemble du site nécessaire à la construction de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges. Un décret en ce sens vient d’être adopté et confirme, une fois de plus, la concrétisation de l’hôpital.

Quatre propriétaires sont concernés par l’expropriation. Ils ont tous été avisés que le ministère de la Santé et des Services sociaux avait le mandat d’agir avec diligence pour acquérir ces terrains, et que même si un avis d’expropriation leur était signifié rapidement, les discussions en lien avec leur indemnité se poursuivent et qu’une entente à l’amiable avec les propriétaires à ce sujet est toujours possible et souhaitée.

Ajoutons que le ministre de la Santé et des Services sociaux s’engage également à compenser, auprès de la Communauté métropolitaine de Montréal, la perte occasionnée au territoire agricole par le projet du futur hôpital.

Citations :

« Nous souhaitons toujours des ententes à l’amiable avec les propriétaires. Cependant, nous avons pris les moyens pour que le site choisi, puisqu’il est le seul à offrir l’espace nécessaire pour la construction de cet hôpital d’envergure et son accessibilité, devienne une propriété du CISSS de la Montérégie-Ouest. Ainsi, l’hôpital pourra y être construit. Dans ce dossier, nous agissons avec beaucoup de transparence, de façon ordonnée, et toujours dans le meilleur intérêt de la population. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Le site qui a été choisi correspond aux besoins de ce projet phare pour la population de Vaudreuil-Soulanges. Ainsi, nous nous assurons d’être en mesure de répondre adéquatement aux réalités nécessaires pour la construction d’un hôpital de 404 lits. L’Hôpital Vaudreuil-Soulanges, à terme, répondra à la forte densification urbaine qui touche notre région et offrira aux citoyens des soins de santé à la fine pointe de la technologie. Je le réitère, c’est une excellente nouvelle et c’est ensemble que nous allons construire notre hôpital. »

Lucie Charlebois, députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Ce projet d’infrastructure bénéficie d’un appui très fort. Je suis persuadée que les échanges en cours seront bénéfiques pour tous. D’ici quelques années, nous bénéficierons tous d’une installation de santé de qualité et facile d’accès, ce qui est souhaité depuis longtemps! »

Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil et whip adjointe du gouvernement

Faits saillants :

  • Rappelons que le Gouvernement du Québec avait annoncé le 29 juin dernier que le site retenu pour le projet du futur hôpital bénéficie d’une autorisation d’usage pour des fins autres que l’agriculture, de lotissement et d’aliénation à la suite de l’adoption d’un décret en conformité avec la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles.
  • En 2016, un décret gouvernemental a été adopté autorisant l’imposition d’une réserve aux fins d’expropriation d’un terrain de 250 000 m2 sur le territoire de la ville de Vaudreuil-Dorion. Cette réserve a été renouvelée pour une période de 2 ans en mars 2018. Le terrain se situe à l’intersection de l’autoroute 30 et de la route 340, tout près de l’autoroute 40, dans la Vallée du Saint-Laurent.

Source : Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec 


Hôpital Vaudreuil-Soulanges – Une nouvelle étape vers sa concrétisation

Vaudreuil-Soulanges, le 29 juin 2018 – Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, la députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, madame Lucie Charlebois, ainsi que la députée de Vaudreuil, madame Marie-Claude Nichols, ont annoncé aujourd’hui que le terrain choisi pour le nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges bénéficiera d’une autorisation d’usage pour des fins autres que l’agriculture, le lotissement et l’aliénation. Ainsi, l’hôpital pourra y être construit. Cette démarche, conforme à la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles, confirme une fois de plus le choix du terrain.

Citations :

« Le site qui a été choisi est le seul à offrir l’espace nécessaire pour la construction de cet hôpital d’envergure et son accessibilité. Nous voulions éviter le scénario vécu dans d’autres régions en forte croissance démographique qui se sont retrouvées avec des établissements enclavés. Ce vaste projet s’inscrit dans nos efforts des dernières années pour doter le Québec d’infrastructures de santé nettement plus modernes et optimisées pour mieux répondre aux besoins actuels et futurs de la population. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« L’Hôpital Vaudreuil-Soulanges va bonifier notre qualité de vie ainsi que l’accès aux services de santé pour notre population, mais le plus important, c’est qu’il bénéficie d’un appui considérable de notre communauté. Sa construction représentera un gain d’une grande importance puisque la demande en matière de services de santé affiche une croissance notable en raison de divers facteurs démographiques. L’autorisation vient consolider le choix du terrain, et ce, parallèlement au processus d’acquisition. Chaque étape menant à sa construction est essentielle et j’en suis très heureuse pour les gens de Soulanges! »

Lucie Charlebois, députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Ce projet porteur pour la région est une priorité pour moi et je suis très heureuse de cette nouvelle étape qui se concrétise. La présence d’un hôpital ne peut que contribuer à la vitalité d’un milieu comme Vaudreuil-Soulanges, en fournissant à nos citoyens des services de santé de la plus grande qualité, près de chez eux, et dans un environnement de pointe. »

Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil

Faits saillants :

  • En vertu de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles, le gouvernement peut, après avoir demandé l’avis de la Commission de protection du territoire agricole du Québec, autoriser, aux conditions qu’il détermine, l’utilisation à des fins autres que l’agriculture, le lotissement, l’aliénation et l’exclusion d’un lot d’une zone agricole aux fins d’un ministère ou organisme public.
  • Rappelons qu’en 2016, un décret gouvernemental a été adopté autorisant l’imposition d’une réserve aux fins d’expropriation d’un terrain de 250 000 m2 sur le territoire de la ville de Vaudreuil-Dorion. Le terrain se situe à l’intersection de l’autoroute 30 et de la route 340, tout près de l’autoroute 40, dans la Vallée du Saint-Laurent.
  • Les travaux de construction débuteront en 2022 et se termineront en 2026, pour accueillir les premiers patients en 2027. Le coût estimé pour le projet est de 1,5 G$.

Source : Cabinet du ministre de la Santé et des services sociaux du Québec


Nouvelle étape dans le Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges – Un hôpital de plus de 400 lits adapté aux besoins actuels et futurs de la population

Vaudreuil-Soulanges, le 22 mars 2018 –Le futur hôpital qui sera construit sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges passe à l’étape du dossier d’affaires. Le plan clinique, qui tient compte de la nouvelle organisation des services sur le territoire et de l’évolution démographique de la population au cours des prochaines années, vient d’être complété. Ses conclusions ont amené le gouvernement du Québec à revoir à la hausse l’envergure du projet afin qu’il puisse répondre le mieux possible aux besoins actuels et futurs de la population. L’hôpital contiendra donc 404 lits, un bloc opératoire de 10 salles d’opération ainsi qu’une urgence pouvant accueillir 41 civières. Les travaux débuteront en 2022 et se termineront en 2026. Le coût estimé pour le projet est maintenant de 1,5 G$ et sera financé entièrement par le Plan québécois des infrastructures (PQI) du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Citations :

« Au cours des dernières années, notre gouvernement a multiplié ses efforts pour doter le réseau de la santé et des services sociaux d’infrastructures mieux adaptées aux besoins actuels et futurs des Québécoises et des Québécois. Facile d’accès et offrant une gamme de services de santé spécialisés dans un environnement de pointe, l’Hôpital Vaudreuil-Soulanges, à terme, viendra répondre aux besoins et aux attentes de la population. Sa construction représentera un gain d’une grande importance pour la Montérégie, où la demande en matière de services de santé affiche une croissance notable en raison de divers facteurs démographiques. Nous avons maintes fois affirmé que ce projet était une priorité, et nous sommes fiers aujourd’hui de remplir notre engagement de le réaliser. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Chaque étape menant à la construction de cette nouvelle infrastructure majeure est essentielle et nous faisons aujourd’hui un pas de plus vers la concrétisation de ce projet, qui permettra d’améliorer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens de la région. Le nouveau portrait des besoins actuels et futurs nous a permis d’ajuster l’offre de service à la hausse afin de répondre adéquatement aux besoins de la population. Cette annonce confirme qu’encore une fois, notre gouvernement est attentif et à l’affût de l’évolution des besoins des citoyens des différentes régions. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Je sais à quel point le futur hôpital est important pour la population et, d’ici quelques années, elle aura une installation de santé de qualité et facile d’accès, ce qui est souhaité depuis longtemps. Aujourd’hui, je crois que nous venons clairement démontrer que notre gouvernement est déterminé à réaliser ce projet essentiel, qui se fera au bénéfice de la population de la Montérégie. Je suis aussi heureuse de confirmer que l’Hôpital du Suroît, qui dessert notamment la population de Vaudreuil-Soulanges, conservera sa mission actuelle. Soyez assurés que je continuerai à suivre ce dossier majeur de près. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Les citoyennes et les citoyens attendent la construction du nouvel hôpital avec impatience, et l’annonce d’aujourd’hui démontre tout le travail qui est accompli en vue de sa réalisation prochaine. Ce remarquable projet d’infrastructure, piloté par notre gouvernement, bénéficie d’un appui considérable de la communauté. Je suis fière de constater que chacun, à sa façon, fournit une contribution concrète au cheminement de ce dossier qui nous tient à cœur. »

Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil

Faits saillants

  • Rappelons qu’en 2016, un décret gouvernemental a été adopté autorisant l’imposition d’une réserve aux fins d’expropriation d’un terrain de 250 000 m2 sur le territoire de la ville de Vaudreuil-Dorion. Le terrain se situe à l’intersection de l’autoroute 30 et de la route 340, tout près de l’autoroute 40, dans la Vallée du Saint-Laurent.
  • Ce projet est soumis à la directive sur les projets majeurs et doit respecter les étapes de planification prévues par la loi. Conséquemment, il faut envisager de consacrer environ quatre ans pour compléter le dossier d’affaires et ainsi commencer les travaux.
  • Des 404 lits, 217 seront dédiés à la médecine, 94 à la chirurgie, 24 à la pédiatrie, 25 à l’obstétrique et 44 à la psychiatrie. L’urgence, de 41 civières d’observation, comprendra trois salles de choc et disposera d’une zone d’évaluation rapide de 10 fauteuils. En plus des 10 salles d’opération dont deux seront dédiées à l’obstétrique, le bloc opératoire comprendra une salle de réveil de 14 civières et 25 civières pour la chirurgie d’un jour.

Source : Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec


Centre hospitalier Vaudreuil-Soulanges – Le gouvernement du Québec annonce l’imposition d’une réserve pour la construction future du centre hospitalier et un montant de 16 M$ pour le début du projet

Crédit photo : Viva Média

Québec, le 4 avril 2016 – Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, madame Lucie Charlebois, en compagnie de la députée de Vaudreuil, madame Marie-Claude Nichols, ont annoncé aujourd’hui l’adoption d’un décret autorisant l’imposition d’une réserve aux fins d’une éventuelle expropriation d’un terrain de 250 000 m2 sur le territoire de la ville de Vaudreuil-Dorion en vue de la construction future du Centre hospitalier Vaudreuil-Soulanges.

« Plusieurs études sur la recherche de sites potentiels ont été réalisées pour en venir au choix définitif. Un décret gouvernemental a été adopté le 16 mars dernier autorisant l’imposition d’une réserve aux fins d’expropriation du terrain. Le site qui accueillera le futur hôpital est très facilement accessible par les principales artères de circulation. Il offrira une vaste gamme de services de santé spécialisés. Cette première étape s’inscrit parfaitement dans nos démarches visant à favoriser l’accès à des soins à proximité du lieu de vie de la population », a déclaré monsieur Barrette.

Pour sa part, la ministre Charlebois a ajouté : « Je connais très bien les enjeux de santé dans la région et je sais à quel point cet hôpital est une priorité pour les citoyennes et les citoyens. C’est un territoire de 150 000 habitants qui se doit d’avoir des services d’urgence et spécialisés faciles d’accès. Il s’agit d’un service indispensable. Aujourd’hui, c’est un grand jour pour l’ensemble de la population locale, et pour toutes les personnes qui se sont mobilisées pour faire avancer ce projet. Je crois que nous venons clairement démontrer que notre région est entendue et soutenue par le gouvernement du Québec ».

« Un projet de grande envergure à Vaudreuil-Dorion prend donc bel et bien forme aujourd’hui. L’hôpital est très attendu par nos citoyens. Ainsi, d’ici quelques années, ils auront accès à une installation de santé de qualité, qui est souhaitée depuis longtemps », a mentionné madame Nichols.

Le terrain se situe à l’intersection des autoroutes 40 et 540, dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. L’éventuelle acquisition se fera par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest. La prochaine étape du projet consistera à élaborer un plan clinique sous régional pour la Montérégie-Ouest. Ce plan clinique permettra de déterminer l’envergure du futur centre hospitalier et son offre de service, en prenant en compte les besoins de la population et l’organisation du réseau de la santé et des services sociaux sur ce territoire. Une enveloppe de 16 millions de dollars a été réservée au Plan québécois des infrastructures 2016-2026 pour l’acquisition des terrains et l’élaboration du plan clinique.

Source : Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec