Choisissez une des catégories suivantes :

Pourquoi construire un hôpital dans Vaudreuil-Soulanges?

Un plan clinique, déposé en 2017, a permis de définir le rôle de chacun des hôpitaux du territoire, et ce, selon le portrait de consommation des soins et services.

L’ajout de nouveaux services et le regroupement de certaines expertises permettront ainsi de répondre aux besoins identifiés. À titre d’exemple, le nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges comptera une unité de néonatologie qui accueillera les nouveau-nés à partir de 32 semaines. Le regroupement du Centre mère enfant dans ces nouvelles installations s’explique notamment par l’explosion démographique que connaît et connaîtra ce territoire.

Pour en savoir plus, consultez la page du plan clinique.

Le Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges est sous la responsabilité de quelles organisations?

Le Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges est sous la responsabilité du ministère de la Santé et des Services sociaux, du Centre intégré de santé de services sociaux de la Montérégie-Ouest et de la Société québécoise des infrastructures. Chacune des organisations a des responsabilités, à la fois distinctes et interdépendantes, afin de mener à bien le projet.

Les membres de ces équipes sont réunis au bureau de projet, situé au 2505, chemin de la Petite-Rivière, à Vaudreuil-Dorion.

À cette gestion tripartite viennent se greffer différents comités pour assurer une synergie entre toutes les parties prenantes, et pour favoriser une approche centrée sur les besoins du patient et du personnel.

Où l’hôpital sera-t-il situé?

Le terrain se situe à l’intersection de l’autoroute 30 et de la route 340, tout près de l’autoroute 40, à Vaudreuil-Dorion.

Ce site a été identifié, à la lueur des démarches réalisées par le MSSS et les autorités municipales et régionales, car il est le plus approprié pour y implanter le nouvel hôpital, et ce, en raison notamment de sa superficie, de son positionnement et de ses accès.

En quelle année accueillera-t-on le premier patient?

En 2026.

Quelles sont les étapes préalables au début du chantier de construction?

Nous sommes rendus à l’étape Planification. Un des livrables est le dossier d’affaires qui comprend le devis de performance, un chantier majeur.

Le devis de performance définit les exigences recherchées, et ce, à tous les niveaux : performance à atteindre, critères et normes de qualité à respecter, exigences spatiales à observer, sélection des matériaux, méthode d’assemblage, etc.

Il faut, entre autres, élaborer des fiches techniques pour plus de 13 000 locaux! Il s’agit d’un document de référence nécessaire à l’entrepreneur qui sera retenu pour la conception et la réalisation des travaux du futur hôpital.

Nous poursuivons les étapes prescrites à la Directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique selon les échéanciers annoncés par le gouvernement. Une fois le dossier d’affaires déposé, le chantier de construction pourra débuter en 2022. On prévoit 4 ans pour terminer ce chantier et ouvrir graduellement les services.

 

Combien de personnes travaillent à temps plein sur le Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges?

Une équipe multidisciplinaire de près de 30 personnes travaille à temps plein sur ce projet au CISSS de la Montérégie-Ouest. Ajoutons à ce nombre les membres de la Société québécoise des infrastructures et les professionnels de l’équipe maître mandatés au projet.

Au point culminant des phases de planification et de réalisation, on estime que plus de 200 personnes travailleront à ce projet majeur.

À quel moment commencera la construction du futur hôpital?

En 2022. Un chantier de 4 ans est prévu pour la construction de l’hôpital (2022 à 2026).

À quel moment la construction sera-t-elle complétée?

En 2026. L’ouverture graduelle des services s’amorcera à ce moment.

Combien le futur hôpital coûtera-t-il?

Le futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges représente un investissement global de 1,7 G$.

Quelles seront les mesures de développement durable mises en place?

Le Projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges se veut innovant, et ce, en ayant notamment le souci de minimiser son empreinte sur l’environnement. Intégré à même les principes directeurs du projet, le développement durable orientera à la fois la conception, la construction et l’exploitation du futur hôpital.

D’ailleurs, l’hôpital aura une certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) de niveau argent, qui assure que l’entrepreneur et les concepteurs ont fait les efforts nécessaires pour diminuer « l’empreinte écologique » du bâtiment pendant et après la conception. Ces efforts permettent notamment de réduire la consommation de ressources énergétiques (électricité, eau, chauffage). En plus de diminuer le « poids environnemental » de la structure, la certification vise à conférer une santé optimale aux occupants du bâtiment quant à la qualité de l’eau, de l’air, l’ergonomie de l’espace, etc.

Un inventaire des mesures de développement durable à être intégrées au projet est en cours de réalisation.

Qu’arrivera-t-il avec la circulation autour du futur hôpital, considérant qu’il est déjà difficile d’y circuler aux heures de pointe?

Une étude de circulation a été réalisée par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET), laquelle a permis d’identifier les besoins en matière de circulation et de trouver les meilleures solutions pour les réseaux avoisinants : routier, cyclable, piétonnier, etc.

Un scénario d’aménagement a été retenu de concert avec différents partenaires (MTQ, SQI, Ville de Vaudreuil-Dorion, MRCVS). L’échéancier des travaux reste à statuer.

Qu’allez-vous faire en attendant l’hôpital pour desservir la population ou désengorger l’Hôpital du Suroît?

Plusieurs mesures sont déjà en place, notamment l’ajout de lits de courte durée à l’Hôpital Anna-Laberge et à l’Hôpital du Suroît. Nous travaillons sur un plan transitoire, en collaboration avec le MSSS, qui vise à mettre en place des mesures pour répondre aux besoins de la population avant l’arrivée du nouvel hôpital.

Ces mesures transitoires se veulent évolutives et s’adapteront au besoin de la population.

Pour en savoir plus, consultez le site du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Combien de lits le futur hôpital comptera-t-il?

404 lits.

À titre comparatif, l’Hôpital du Suroît compte 226 lits, l’Hôpital Anna-Laberge en compte 253 et l’Hôpital Barrie Memorial, 42.

Les hypothèses de projection conduisent à l’estimation d’un besoin de 904 lits d’ici 2026 pour toute la Montérégie-Ouest, en fonction de la croissance démographique attendue.

 

Combien de salles le bloc opératoire du futur hôpital comptera-t-il ?

11, dont 2 salles dédiées à l’obstétrique.

Combien de civières d’observation comptera le futur hôpital ?

L’urgence comptera 41 civières d’observation, 3 salles de choc et 10 fauteuils en zone d’évaluation rapide.

À titre de comparable, la plus grosse urgence au Québec, soit celle de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, compte 53 civières. L’urgence de l’Hôpital Vaudreuil-Soulanges sera la 2e plus importante de l’ensemble de la Montérégie, après l’Hôpital Charles-Lemoyne qui compte 43 civières.

Quels sont les nouveaux services développés par le CISSS de la Montérégie-Ouest, qui seront offerts dans le futur hôpital ?

Plusieurs nouveaux services, développés par le CISSS de la Montérégie-Ouest, seront offerts dans cet hôpital :

  • Chirurgie bariatrique
  • Chirurgie vasculaire
  • Centre du sein avec reconstruction mammaire
  • Néonatalogie à partir de 32 semaines
  • Programme de douleur chronique
  • Observation pédiatrique ambulatoire
  • Médecine de jour en pédiatrie
  • Pédopsychiatrie

Est-ce que des services de l’Hôpital du Suroît, ou de l’Hôpital Anna-Laberge, seront fermés avec l’ouverture du nouvel hôpital?

Le plan clinique prévoit que les hôpitaux actuels du CISSS de la Montérégie-Ouest demeurent tels qu’ils sont, c’est-à-dire que les services seront maintenus même après l’ouverture de l’Hôpital Vaudreuil-Soulanges.

En fonction des besoins de la population, et d’une mise en commun des expertises, nous visons par contre à regrouper le Centre mère-enfant pour le territoire du Suroît et de Vaudreuil-Soulanges, au sein du nouvel hôpital, tout comme la médecine nucléaire.

Est-ce que les services offerts au CLSC et Centre de services ambulatoires de Vaudreuil-Dorion (3031, boul. de la Gare) seront modifiés ou diminués avec l’ouverture du nouvel hôpital?

Nous ne prévoyons pas de changements majeurs par rapport à cette installation, à l’exception du Service d’endoscopie, qui sera déménagé dans le nouvel hôpital pour laisser place à un Service d’ophtalmologie.

Combien de nouveaux employés, gestionnaires et médecins seront requis pour le nouvel hôpital ?

On estime que 3000 personnes seront requises pour le nouvel hôpital.

Des démarches d’attraction et de rétention sont déjà en cours en vue de combler les besoins de main-d’œuvre du futur hôpital.

Un vaste chantier de collaboration est en cours et rassemble tous les niveaux d’enseignement et les ministères concernés par l’arrivée du nouvel hôpital.

Épanouis-toi en joignant l’équipe du CISSS de la Montérégie-Ouest dès maintenant!

Postule! 

Comment allez-vous faire pour embaucher 3000 personnes considérant la pénurie de personnel qui a cours présentement au Québec?

Nous travaillons déjà activement à l’élaboration de démarches d’attraction et de rétention en vue de combler les besoins de main-d’œuvre du futur hôpital. Il s’agit d’un dossier primordial dans le cadre du projet.

Des comités de travail sont en place depuis juin 2019 en collaboration avec les différents ministères partenaires (éducation, emploi, immigration) et les maisons d’enseignement.

Nous visons à mettre en place des mesures structurantes pour assurer la disponibilité des ressources à l’ouverture de l’hôpital. Pensons notamment à l’ajout de cohortes, le rehaussement en amont de certaines équipes dans nos installations, etc.

Où allez-vous trouver les médecins qui travailleront dans cet hôpital?

Nos démarches de planification de la main-d’œuvre incluent également le volet médical.

D’ailleurs, l’équipe projet compte un médecin à ses côtés, qui élabore actuellement un plan pour atteindre les objectifs en termes d’effectifs médicaux. Des discussions sont en cours, à cet effet, auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux et auprès de plusieurs universités.

Établissez votre médecine en Montérégie-Ouest!

Plus de questions? 

Nous joindre

Restez informés

Abonnez-vous à la cyberlettre espacePROJETS.

Courriel :